Garde Nationale

Le mot du Chef

Image Officiers, Sous-Officiers et Gardes
Jeudi, 01 Octobre 2015
Ce site, qui est le vôtre, est initié dans un souci de diversification de nos outils de communication afin de mettre à votre disposition... Lire la suite...

Caisse du Garde

Image Caisse du Garde
Samedi, 10 Octobre 2015
LA CAISSE DU GARDE La Caisse du garde a été créé en 1991, conformément à la loi 64.098 du 09/06/1964 et ses textes modificatifs n°:... Lire la suite...

Musée de la Garde Nationale

Image Le Musée De La Garde Nationale
Samedi, 11 Juillet 2015
  Le Musée De La Garde Nationale tire son importance particulière de l'épopée historique du corps. Epopée qui se confond avec celle... Lire la suite...
  • Décès du commandant Boye Harouna

     ...

  • communique

     ...

  • Union Africaine: 55 ans d'action commune

     ...

  • confomément aux instructions du président de la Republique toutes les ;esures onté été prises pour la reussite du sommet de l'UA

    <...

  • REUNION A NOUAKCHOTT DES PRESIDENTS DES CINQ PAYS DU SAHEL ET LE PRESIDENT FRANÇAIS

     ...

  • Le CEMGN recoit l'Attaché de Défense du Sénégal

    <...

  • RECRUTEMENT D'ELEVES GARDES

     ...

  • Passation de consigns entre le cdt sortant et entrant du GR1

  • Passation de consigns entre le cdt sortant et entrant du GR8

  • LES ELEVES DE L’ENEM VISITENT LA GARDE NATIONALE

    ...
  • Passation de consigns entre le cdt sortant et entrant du GSS2

  • Arrivée de 24 éléments de la FPU2 en permission

  • MUTATIONS OFFICIERS

  • communique

     ...

  • La Garde Nationale met à la disposition des citoyens le numero vert 102

    ...
  • Les patrouilles de la Garde Nationale appréhendent une dangereuse bande de délinquants à Riad

  • Designation

  • une unité de la Garde Nationale arrete une bande de trafic de drogue

    ...

  • passation de consignes entre cdt entrant et sortant du GMOC 2

Dans le cadre de ses rencontres avec les anciens pour retracer l’histoire du corps à travers leurs témoignages et propos, la Revue de la Garde Nationale a réalisé l'interview suivante avec l'adjudant à la retraite, Sidi Ethmane Ould Ahmed, pour édifier les lecteurs sur une époque importante de l'histoire de la MAURITANIE et de la Garde Nationale:

REVUE DE LA GARDE NATIONALE:

En 1956 vous aviez choisi le métier des armes en intégrant le Corps de la Garde, pourquoi justement ce corps ?

ADJT SIDI ETHMANE OULD AHMED: en 1954, je me suis engagé d'abord dans l'Armée française comme soldat, pour un contrat de quatre ans. En 1956, j'ai été reversé avec quinze de mes compagnons au corps des Gardes cercles comme garde maure de premier échelon.

Il faut dire que J'étais intéressé par  ce corps au sein du quel servaient en grande partie des mauritaniens avec leurs habits traditionnels.

REVUE DE LA GARDE NATIONALE:

comment étaient-ils dotés, les personnels de la Garde ?

ADJT SIDI ETHMANE OULD AHMED:

En ce qui concerne les gardes cercles  maures, l'habillement était constitué de deux boubous, dont un blanc et l'autre bleu ou noir, d'un seroual, d'un ceinturon et d’un paire de samaras. Ils étaient également dotés d'un harnachement complet pour leur  chameau et d'un fusil (MAS 36).

Quant aux gardes cercles noirs, leur habillement était constitué d’une veste et d’un pantalon, blancs ou kakis, d’une paire de bottes, d’une chéchia rouge et d’une ceinture en cuir. Il étaient dotés d’un harnachement pour les chevaux et d’un fusil MAS 36.

 

REVUE DE LA GARDE NATIONALE:

Vous avez effectué votre première mission à la Garde au nord est du Pays, pouvez-vous nous parler de cette mission ?

ADJT SIDI ETHMANE OULD AHMED:

Juste après mon intégration au Corps, j'ai été affecté  dans la zone d'Ain Bintili-Chegatt au sein  d'un détachement de la Garde qui devait assurer la relève d'une unité de l'Armée. Le capitaine Homère, qui commandait à l'époque le Corps et  qui a supervisé personnellement la passation de consignes, m'a charger de veiller sur les chameaux avant de m'envoyer avec un équipage effectuer une patrouille entre Ain Bintili et Bir Mogrein.

Je suis resté dans ce secteur jusqu'en 1958. Cette année et suite à l'élection d'une assemblée territoriale dans le pays, l'appellation du Corps devint la Garde Territoriale. Il faut signaler qu'un conseil de  gouvernement a été mis en place. Son vice-président  était Feu le président Moctar Ould Daddah.

REVUE DE LA GARDE NATIONALE:

Que s’est-il passé avec ce changement ?

ADJT SIDI ETHMANE OULD AHMED:

Avec ce changement le Pays a connu une évolution politique et administrative accélérée et saluée par tous les mauritaniens .Le vent de la liberté et de l'indépendance soufflait après une longue attente.

Je me rappelle qu'en1959, j'étais déplacé d'Atar à Nouakcott au sein d'une unité à la veille de la visite du Général Dé gaule dans notre pays. A notre arrivée, nous avons été hébergés dans des tentes implantées à la place de la Mosquée  Ibn Abass. Notre capitale en ce moment était constituée d'un petit quartier au Ksar et de petits bâtiments dont plusieurs étaient en construction. La résidence du Président Moctar située à coté de l'actuelle mosquée saoudiene, en faisait partie.

En cette année, avec l'accession du Pays à l'autonomie interne, le Corps a pris son appellation actuelle,“Garde Nationale”.

Le 28 novembre, de l'année suivante,1960, l'indépendance a été officiellement proclamée, c'était un événement que l'on ne peut jamais oublier. J'ai fêté ce joyeux événement avec mon unité à Atar avec un cérémonial militaire que nous avions l'honneur de bien exécuter au centre de la ville (devant  l'actuel siège de la Wilaya).

REVUE DE LA GARDE NATIONALE:

Avec l'accession du Pays à l'indépendance nationale, qu’est ce qui a marqué le corps de la Garde Nationale ?

ADJT SIDI ETHMANE OULD AHMED:

La Garde Nationale a connu une évolution remarquable sous le drapeau national, l'on peut citer à ce titre la promulgation de plusieurs textes, le réorganisant, la passation de son commandement à des officiers mauritaniens en 1966, la nomination du premier officier mauritanien au niveau du corps en 1967, il s'agissait du capitaine Momey Diarra. Aussi l'on peut dire que la nature des missions confiées au corps avait fondamentalement changée.

REVUE DE LA GARDE NATIONALE:

Quel était le rôle de la Garde Nationale lors des premières années de l'indépendance ?

ADJT SIDI ETHMANE OULD AHMED:

A la veille de l' indépendance la  seule force nationale, digne de ce nom, dont disposait le Pays, était la Garde Nationale. Celle- ci était chargée pratiquement de toutes les missions qui consistaient à asseoir l’autorité de l'Etat, notamment la police administrative et le maintien de l'ordre.

L'on peut noter aussi que les unités de la Garde Nationale au niveau des cercles administratifs, ont joué un rôle important pour imposer l'autorité des administrateurs mauritaniens et faire appliquer leurs directives. En effet, après la relève des administrateurs français, il fallait une force souple qui connaissait les mentalités des citoyens peu habitués à l'Etat, pour leur exiger le respect des lois et la soumission à l’autorité.

Il faut dire aussi que le Pays, lors des premières années de l'indépendance, a connu des événements dangereux pour son existence, au cours desquels les personnels du corps ont participé  efficacement et avec dévouement.